PASSION MARILYN M.

Bienvenue sur mon blog dédié à l’éternelle Marilyn

24 août, 2011

Marilyn avec des lunettes de soleil….

Classé dans : MARILYN et les lunettes noires — marilynetlouisXIV @ 15:38

On ne la voit que très peu les yeux cahcés…. et c’est tant mieux !

* Divers clichés durant les années 50, beaucoup pris sur le vif par Jim Haspiel, son « fan fidèle » !

h15.jpg h14.jpg h12.jpg h13.jpg h11.jpg

h10.jpg h9.jpg h8.jpg h7.jpg

h6.jpg h3.jpg h2bis.jpg h1.jpg h2.jpg

 

* La fameuse séance avec Feingersh (voir sa fiche correspondante) durant la dernière semaine de mars 55, à New York :

fineg.jpg feingersh.jpg fein2.jpg fein.jpg

 

* En 56-57, avec Arthur Miller :

mil.jpg mil2.jpg mil4.jpg mill3.jpg

 

* Durant la cession « Arizona » de Milton Greene (voir la fiche de Greene) :

arizona.jpg

 

* Avec Joe DiMaggio, en 54 et en 61 :

dm54.jpg en sept. 54, à L.A. et en arrivant de New York où Marilyn venait de terminer le tournage de  7 ans de Reflexion. Quelques semaines plus tard leur mariage prenait fin.

En mai 61, Joe emmène Marilyn en Floride pour qu’elle se repose ; il l’emmène voir le camp d’entraînement des Yankees, puis ils vont profiter de la plage à Redington Beach.

dm5.jpg dm2.jpg dm3.jpg 

dm4.jpg dm4.jpg dm1.jpg 

4flo611.jpg 3flo61.jpg

 

* En 60, en arrivant à l’aéroport de Réno, dans le névada, pour le tournage des Misfits :

misf1.jpg misf2.jpg misf3.jpg

 

* En août 61, sur le bâteau de Sinatra :

sinaot61.jpg sinatra0861.jpg

 

* En janvier 62, chez Henry Weinstein, lors d’une soirée avec le poète Carl Sanburg (voir la fiche 1962) :

karljanv62.jpg

 

* Le 18 mai 62, à la répétition pour la soirée de Gala d’anniversaire de JFK (voir sa fiche et celle du MSG) :

msg2.jpg msg1.jpg

 

à suivre….

 

2 mai, 2011

Classé dans : Non classé — marilynetlouisXIV @ 16:39

Re bonjour à tous,

Les photos ont été postées dans la rubrique  « 4 août 1962  » et j’y ai ajouté les funérailles.

D’autre part, je vous ai également crée une rubrique  « bibliographie ». Et je me suis permise mes petits commentaires ! attention, cela n’engage que moi, bien sûr !

Bonne lecture, bon blog et à bientôt !

L.

Classé dans : Non classé — marilynetlouisXIV @ 8:37

…  les photos de  « 4 août 1962″  ont été postées.

L.

Classé dans : Non classé — marilynetlouisXIV @ 8:05

Bonjour à tous !

Vous l’avez peut-être remarqué, une nouvelle rubrique a été mise en place : « 4 août 1962″

Petite explication : lorsque j’ai créé ce blog en septembre dernier, c’était au départ simplement pour partager avec vous toutes les photos que j’avais dans l’ordi sur notre chère Marilyn.

Puis je me suis prise au jeu, j’ai commencé à écrire, à créer des tas de rubriques, etc, etc…  Bien sûr je n’ai malheureusement pas toujours le temps de vous poster tout ce que je voudrais et ce blog est bien loin d’être terminé ! mais bon, je m’y emploie, je m’y emploie !

Quoiqu’il en soit, j’ai toujours pensé que ce blog ne contiendrait que des informations sur Marilyn VIVANTE. Je me suis longtemps demandé s’il me fallait parler de sa disparition ou pas et en fin de compte, je pensais ne parler d’elle que de son vivant.

Et finalement….  eh bien oui, il y aura tout de même une rubrique concernant ce jour terrible. Ou plutôt cette nuit terrible.

Non pas pour vous assommer de toutes sortes de thèses  plus farlelues les unes que les autres, d’autres s’en sont chargés suffisemment jusque là.

Non, simplement parce que je pense qu’en fin de compte son décès ne peut être abordé que de la façon d’une enquête policière en tenant compte de tous les protagonistes de l’histoire, du contexte de l’époque, de l’état d’esprit de Marilyn à cette période de sa vie.

L’idée de cette rubrique a germé lorsque j’ai commencé à décrire les personnages jalonnant sa vie dans  « Entourage ».

Elle s’est accrue depuis quelques jours quand je me suis plongée dans ce livre img.jpg , véritable policier (thriller ?) qui, pour le moment, me passionne. On y retrouve beaucoup d’éléments corroborés par d’autres ouvrages traîtant du même sujet, et on y apprend pas mal de choses.

A voir la conclusion du livre, mais pour le moment je ne suis pas déçue. (quand je l’aurai terminé, je vous dirai s’il vaut vraiment le coup ou pas !)

Bref, tout cela pour vous dire que cette fameuse rubrique  « 4 août 1962″ est donc lancée.  Il me faudra du temps pour la compléter mais pour l’instant vous y trouverez une introduction et je vais également poster quelques photos. La suite se fera au fur et à mesure. Les investigations seront longues pour tout recouper.

En souhaitant que rien ne vous choque car il s’agit là simplement d’un souhait d’informer, en aucun cas de faire du sordide, du sensationnel ou du voyeurisme.

A bientôt,

L. 

Ce jour où tout a basculé…

Classé dans : 4 août 1962 — marilynetlouisXIV @ 7:47

Marilyn nous a quittés le 4 août 1962.

Son décès par overdose de barbituriques a été officiellement annoncé le 5 août 1962 et créé une onde de choc mondiale. Tout le monde resta absourdi. Tout le monde a cru à son suicide. Tout le monde a conscédé que c’était là une grande perte, que c’était si dommage, qu’elle était si belle, si adulée, que c’était un énorme gâchis.

Puis au fil des années, les rumeurs ont commencé à courrir.

Au fil des années les langues se sont (un tout petit peu) déliées, des questions se sont posées. Les principaux concernés se sont empressés de mettre ça sur le compte d’une « non acceptation » du décès d’une grande star hollywoodienne, comme c’est toujours le cas lorsque quelqu’un meurt prématurément et brutalement.

Mais certains ont insisté, enquêté, publié des ouvrages sur le sujet.

Le plus acharné, Robert Slatzer, grand ami de Marilyn, n’a jamais abandonné son combat pour la vérité. D’abord pris pour un fou, un exentrique, un de plus à se faire de l’argent sur le dos de la belle, il est à présent consulté par les journalistes qui souhaitent approfondir et/ou reprendre une enquête baclée.

Hélas, plus le temps passe, moins il reste de protagonistes vivants ou ayant envie de parler.

Alors? on ne saura sans doute jamais ce qu’il s’est passé cette fameuse nuit du 4 au 5 août 1962 au 12305 Fifth Héléna Drive. Mais on peut toujours essayer de  comprendre. Pour cela il faut reprendre point par point tous les éléments dont on dispose, tout étaler devant soi, bien séparer les éléments dont on est sûrs des suppositions, reprendre le cours chronologique des évènements, noter, recouper, trier et faire les bonnes déductions.

Travail de longue haleine. Travail de fourmis. Véritable enquête policière.

Je n’aurai pas ici la prétention de me substituer à quelqu’enquêteur que ce soit. Jamais ! En revanche, j’essayerai simplement de vous apporter les éléments dont je dispose de part mes sources diverses (beaucoup de livres  (voir la rubrique « bibliographie ») et quelques sources internet triées sur le volet -parce que sur le net on trouve vraiment tout et n’importe quoi !), je vais essayer de tout répertorier et vous apporter les éléments nécessaires pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion en connaissance de cause.

Concernant les photos, après mûre reflexion, je vous mettrai tout ce que j’ai.  Ce n’est pas par voyeurisme, juste parce que ça fait partie de cette rubrique.

Vous trouverez donc ci-dessous tout ce que je possède pour l’instant. Attention certaines peuvent être choquantes lorsqu’on les voit pour la première fois.

J’agrémenterai également avec mes articles au fur et à mesure que je les écrirai et d’ici là peut-être aurai-je de nouvelles photos.

* La chambre :

1.jpg 2.jpg 4.jpg 3.jpg

 

* Les extérieurs :

11.jpg 21.jpg 31.jpg 

41.jpg 5fentre.jpg

Pat Newcomb refermant le portail après que tout le monde fut parti. On voit encore un journaliste tentant d’escalader le mur 6newcomb.jpg

Les scellés posés 6b.png

L’annonce officielle 7infos.jpg

 

* La levée du corps :

12.jpg 22.jpg 32.jpg 42.jpg

5.jpg 5b.jpg 6.jpg 7.jpg

 

* La morgue :

13.jpg 23.jpg 33.jpg 43.jpg

51.jpg 61.jpg 71.jpg 8.jpg

 

* Les funérailles :

Joe s’occupa de tout. Les funérailles eurent lieu le 8 août, à 13h.  au Westwood Memorial Park. Joe y exclut le « tout-hollywood ». Il veilla Marilyn toute la nuit.

Tenant leur promesse, Allan « Whitey » Snyder la maquilla et Agnès Flanagan la coiffa. 

Le cercueil était de bronze et l’intérieur tapissé de satin champagne. Marilyn portait dans ses mains un bouquet de roses thé, de Joe.

Ce fut Lee Strasberg qui fit l’éloge funèbre. 

14.jpg 24.jpg 34.jpg 44.jpg

6agnsflanagan.jpg Agnès Flanagan  7greenson.jpg Les Greenson

8miltonrudin.jpg Milton rudin  9patnewcomb.jpg Pat Newcomb

10strasberg.jpg Les Strasberg 121.jpg 141.jpg

15.jpg 16.jpg 16b.jpg 16c.jpg

17.jpg 18.jpg 19.jpg 20.jpg

211.jpg 221.jpg 241.jpg  

231.jpg  Joe et Joe Jr 25joe.jpg Joe et un ami

25a.jpg 25b.jpg 25bb.jpg 25c2.jpg

26.jpg 27.jpg 28.jpg 29.jpg 30.jpg

 

* L’enquête :

Voilà. En quelques photos, en quelques clics, en quelques instants, Marilyn n’est plus. Oui, mais après?

On l’a aimée, adulée, idolatrée et … entérrée. Bien sûr, entre-temps on s’est posé des questions, on a enquêté, on a rédigé un rapport d’autopsie, on a fait une conférence de presse et on a mis la tête sur le côté en déclarant « quel dommage, un suicide ».

Mouais…

Nous, nous allons tout reprendre depuis le début. D’abord, l’enquête. Ou le semblant d’enquête, histoire de dire qu’il y en a eu une.

Attention, nous sommes bien d’accord qu’il ne s’agit pas là de finir par dire   » c’est lui qui l’a tuée !  »  « on a trouvé l’assassin ! » ; non, il s’agit seulement d’essayer d’y voir plus clair parmi toutes les façons dont la mort de Marilyn a été abordée dans toutes les sortes d’ouvrages qui lui ont été consacrés. Et en toute humilité. Et sans jouer à l’apprenti détective.

Donc, lorsque tout a commencé, le petit jour du dimanche 5 août n’était pas loin. Le sergent Jack Clemmons était à son poste et reçu ce fameux coup de fil lui indiquant que Marilyn était morte. 4h25 du matin.

30 septembre, 2010

1962 – Something’s got to give

Classé dans : — marilynetlouisXIV @ 8:19

L’oeuvre inachevée qui nous offre cependant quelque 20 mn de film où Marilyn joue délicieusement bien. A se procurer absolument en DVD avec les reportages sur le film.

affiche.jpg

 Marilyn avait pour partenaires Dean Martin et Cyd Charisse, ainsi que Wally Cox, et tournait sous la direction de George Cukor.

Le début du tournage fut reporté de février au 23 avril 62 ; cela faisait déjà plusieurs années que la Fox était dessus et que les scénari se succédaient. Mais lorsque les plateaux s’allumèrent enfin, Marilyn ne cessa de tomber malade. Pas de chance car à chaque fois, soit le studio perdait de l’argent, soit il fallait tourner des scènes où elle n’apparaissait pas. Et comme, en même temps se tournait Cléopâtre à Rome qui durait, durait, et devenait un véritable gouffre financier, les absences de Marilyn étaient d’autant plus mal vécues par la production. Même si elle était vraiment malade. Et c’était le cas.

En revanche, dés qu’elle était là, elle illuminait le plateau. Ses scènes le montrent bien. Qui plus est, son jeu était absolument parfait.

Néanmoins, elle fit déborder le vase de la patience de la production lorsque, se passant de leur autorisation, elle s’envola pour la côte Est le 17 mai,  pour aller chanter un « Joyeux Anniversaire » au Président Kennedy, au Madison Square Garden le 19 mai. (voir fiche « année 62″)

La coupe était pleine, et la Fox la licencia le 7 juin avec procès, demande de 500 000 $ de dommages et intérêts, etc.. (à ce sujet, selon certaines sources, ce demi million de dollars aurait figuré dans les créances notées dans la succession des biens de Mariyn. Preuve de l’ultime indignité des studios..)

Lee Remick fut préconnisée pour la remplacer.

Marilyn se battit pour obtenir gain de cause devant les tribunaux et en appela même un soutien de la part de Bobby Kennedy.

Ce film était trop important pour elle. Elle avait perdu 7 kg (ou 12 selon les sources) et en était fière ;  elle voulait apparaître sublime, faire taire les langues pointues qui la dépeignait comme étant « finie » du fait que ses 2 derniers films, The Misfits et Let’s make love, n’avaient pas marché.

Finalement elle obtint gain de cause et fut réembauchée officiellement le 1er août, avec même une augmentation de salaire. En effet, utilisée et sous payée comme d’habitude, son 1er contrat ne lui attribuait que 100 000 $ + 500 $ par jour de tournage. Selon son nouveau contrat, son cachet montait à 250 000 $ lui permettant ainsi de rattraper un peu le niveau de ses partenaires (toujours mieux payés qu’elle, à chaque fois. Parfois même le double..). Elle obtenait également le remplaçant de Cukor et un autre rôle dans un prochain film.

 Puis arriva le  4 août…

 

*Essayages :

Marilyn, au faîte de sa beauté…

Plus lumineuse et rayonnante que jamais.

mmm2.bmp

smthg272.jpg smthg270.jpg smthg115.jpg smthg67.jpg 56.jpg49.jpg

217.jpg 313.jpg smthg23.jpg smthg24.jpg smthg2.jpg smthg65.jpg smthg132.jpg

mmm11.bmp

smthg148.jpg  smthg273.jpg

* Avec son tailleur aux bordures de vison :

some54.jpg

some53.jpg some52.jpg 

smthg213.jpg smthg211.jpg smthg73.jpg smthg69.jpg smthg53.jpg smthg48.jpg

m86.gif some42.jpg avec Paula Strasberg, omniprésente sur les tournages depuis plusieurs années…

some58.jpg

Le 1er juin, elle fêta son 36ème anniversaire sur le plateau. Vous retrouverez toutes les photos que j’ai dans la page « année 62  » (bientôt créée!)

some55.jpg some56.jpg avec George Cukor

* En robe :

some41.jpg

119.jpg cuk38.jpg p101.jpg smthg10.jpg

smthg63.jpg smthg198.jpg some44.jpg

some45.jpg some46.jpg

some47.jpg

some48.jpg some49.jpg

* Les fameuses scènes de la piscine (avec un maillot de bain couleur chair… dont elle se défit par la suite !) :

smthg98.jpg smthg102.jpg smthg93.jpg

smthg11.jpg smthg19.jpg smthg41.jpg smthg233.jpg

smthg97.jpg smthg91.jpg smthg234.jpg smthg180.jpg smthg121.jpg

smthg164.jpg smthg153.jpg smthg82.jpg smthg40.jpg smthg32.jpg smthg31.jpg

smthg18.jpg schi4.jpg 

smthg9.jpg smthg150.jpg  smthg57.jpg  smthg14.jpg smthg13.jpg smthg189.jpg smthg50.jpg smthg205.jpg

smthg70.jpg

cuk49.jpg smthg85.jpg smthg103.jpg smthg217.jpg 

smthg104.jpg smthg218.jpg smthg239.jpg smthg256.jpg

*5 nouvelles photos rares :

som1.jpg som2.jpg som4.jpg som5.jpg som6.jpg

*Et 23 autres, magnifiques ….

11.jpg 22.jpg 2.jpg 32.jpg 3.jpg

4.jpg 42.jpg 52.jpg 5.jpg 62.jpg

6.jpg  7.jpg 72.jpg 9.jpg

8.jpg 102.jpg 10.jpg 10b.jpg

10c.jpg 14.jpg 15.jpg 16.jpg som6.jpg

20.jpg som5.jpg 

* et encore…

sgtg1.jpg sgtg3.jpg sgtg6.jpg sgtg7.jpg

 

* Et encore :

1962 - Something's got to give sg1-150x118 sg2-97x150 sg3-146x150 sg4-112x150

sg5-150x97 sg6-150x105 sg7-150x134 sg8-117x150

 

A noter qu’après la mort de Marilyn, le film fut remanié une éniemme fois, fut à nouveau tourné et sortit tout de même.

En 1963.  Et sous le nom de « Move over, Darling ». Et avec James Garner et Doris Day.

No comment….

Rideau.

 

 

 

CABINE OF THE DEAD |
film streaming |
inderalfr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manga-zone
| les HIERARCHIES divines
| Pivotfj