PASSION MARILYN M.

Bienvenue sur mon blog dédié à l’éternelle Marilyn

17 février, 2011

James Haspiel : LE fan absolu

Classé dans : Fan : James Haspiel,NEWS DIVERSES,Non classé — marilynetlouisXIV @ 17:09

James Haspiel avait 16 ans la première fois qu’il croisa Marilyn dans la rue… 

Depuis lors il n’eut de cesse de suivre partout et en toutes circonstances notre Belle.  De totues ces années de fidélité ressortent des centaines de photos. En voici un échantillon.

Certaines sont très connues, d’autres moins. On en trouve également beaucoup dans son livrelivrehaspiel.jpg , disponible sur Amazon.

h1.jpg h2.jpg h3.jpg h4.jpg h5.jpg

h17.jpg h18.jpg h19.jpg h20.jpg h21.jpg

h22.jpg h23.jpg h24.jpg h25.jpg

haspiel007.jpg marilynparhaspiel.jpg 5.jpg 15.jpg newyorkavril55.jpg

ny19552.jpg ny19555.jpg ny19551.jpg has1.jpg

 

En 2007 (je ne suis pas sûre de la date) on retrouve la trace d’un de ses albums photos, mis aux enchères :

 h6.jpg 

h7.jpg

h9.jpg

h11.jpg

h12.jpg

h13.jpg

h14.jpg

h12.jpg

h13.jpg

h14.jpg

h15.jpg

h16.jpg

 

Une merveille, tous ces clichés, non ?

Une réponse à “James Haspiel : LE fan absolu”

  1. Robert Jaffray dit :

    Merci ! Magnifique ! Enfin de vraies photos absolument inédites, touchante par leur candeur un peu maladroite. Cette relation est restée longtemps dans l’ombre mais mérite évidemment beaucoup d’attentions. Cet album personnel de photos d’amateur, un peu naïf, est bouleversant.
    M. vécut tant de turpitudes, tant de critiques, de malveillances que cette relation dut sûrement rester pour elle un gage d’honnêteté et de confiance, et pour lui un conte de fée.
    Imaginons le chagrin de J.Haspiel lors de la disparition de M.
    Je n’ai pas lu son livre mais, évidemment, sans cynisme chacun pense tout de même secrètement à une réalité charnelle envisageable.
    James eut pu prétendre, vu son âge avançant, à d’autres intimités. Eurent elles lieu ou faut-il rester dans les vapeurs éthérées d’un fervent amour platonique ?
    A t’il joué le rôle du CHERI de Colette ?
    A priori non ! La continuité de leur complicité semble démentir toute conclusion érotique, l’amitié ne résistant jamais aux suites d’une connaissance biblique.
    Oui le cas est émouvant car n’oublions pas qu’elle détestait dormir seule, s’engageant quelquefois dans une aventure nocturne improbable avec un chauffeur de taxi… A t’elle eu le courage de repousser sans faillir toutes tentations concernant ce jeune homme, somme toute très séduisant ?
    L’histoire est si belle qu’on a pas envie de l’écorner avec une affaire de sexe… Mais la nature parle souvent plus fort que la raison…
    James n’a t’il jamais eu l’envie folle de partir à la recherche, dans des moments tranquilles avec elle, au moins, de chaleurs tactiles bien tentantes ?
    Le contraire ne serait non plus pas très normal, à moins que d’autres affections…

    Le 5 aout 1962 est un jalon dans nos vies, surtout parce que le monde, enfin, après la disparition de M., découvrit qui était réellement cette femme hors du commun.
     » Je voulais seulement être merveilleuse….! »

    Cordialement.
    R.J.

Laisser un commentaire

 

CABINE OF THE DEAD |
film streaming |
inderalfr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manga-zone
| les HIERARCHIES divines
| Pivotfj